Techniques de localisation

S’abonner

Identification des réseaux recherchés

Induction

Si plusieurs conducteurs cheminent en parallèle et qu'il est impossible de raccorder un générateur, chaque ligne doit être détectée séparément. Procédez comme suit :

  1. Effectuez un balayage de la zone pour déterminer la position et le nombre de conducteurs sur la zone.
  2. Repérez la direction dans laquelle vont les conducteurs.

Pour tracer les lignes :

  1. Sélectionnez le mode induction sur le générateur.
  2. Sélectionnez la même fréquence sur le récepteur.
  3. Placez le générateur sur le flanc et dans l'alignement d'un conducteur
  4. Assurez-vous que le conducteur se situe immédiatement en dessous du générateur
  5. Cela annule le signal immédiatement sous le générateur, l’induction se fera sur les réseaux de part et d’autre du générateur.
  6. Détectez chaque conducteur et marquez sa position
  7. Déplacez le générateur le long du tracé et continuez la localisation et le marquage.
  8. Tracez chaque conducteur hors de la zone de recherche jusqu'à ce que le réseau cible puisse être localisé avec précision.

Couplage indésirable de signal

Le couplage indésirable du signal du réseau cible sur une autre ligne à proximité est un des problèmes de détection les plus courants. Cela se traduit soit par une erreur au niveau de la position indiquée et de la profondeur du réseau cible, soit par la détection de la mauvaise ligne. Un certain degré de couplage est inévitable dans de nombreuses situations mais il y a des méthodes grâce auxquelles un utilisateur appliqué peut réduire le couplage et augmenter la fiabilité de détection.

  • Évitez d'appliquer le signal par induction. Le signal peut être couplé à plusieurs lignes directement à partir du générateur. Utilisez la pince émettrice si possible.
  • Identifiez les points où les réseaux peuvent être reliées ou à proximité immédiate les uns des autres. Travaillez en direction de ces points plutôt qu'en s'en éloignant. Par exemple, si les conduites de gaz et d'eau sont reliées dans un bâtiment, appliquez le signal au niveau des vannes ou points d'accès dans la rue plutôt que dans le bâtiment.
  • Réduisez le couplage à une ligne parallèle en utilisant un signal basse fréquence si possible
  • Renvoyez le signal vers une autre ligne. Utilisez un raccordement à double extrémité pour contourner le retour à la terre si possible.
  • Choisissez un point d'application du signal à l'endroit où la ligne est la plus éloignée des autres lignes et pas dans une zone encombrée
  • Lorsque vous utilisez un raccordement à une seul extrémité, placez le piquet de terre le plus loin possible du réseau cible et le plus loin des autres réseaux enterrés.
  • Évitez d'utiliser des structures de mise à la terre existantes, car d'autres lignes enterrées peuvent y être reliées
  • Une moins bonne liaison de terre ou le fait de poser simplement le câble de terre à la surface du sol à angles droit avec la ligne peut entraîner un couplage inférieur à celui d'une bonne mise à la terre dans le cas d’un traçage d’un réseau de faible longueur
Réduire l’induction sur les réseaux et interférences entre les réseaux

 

Signal et mise à la terre

Couvercles de regards

Parfois lors de la détection, il est impossible de planter un piquet de terre dans le sol, par exemple, en cas de détection sur des sols durs comme les routes. Dans ce cas, le retour à la terre peut être réalisé en positionnant le câble de terre sur le cadre métallique d’un couvercle de regard.

Utilisation de lampadaires

Le raccordement direct sur un lampadaire en métal est presque aussi efficace que le raccordement direct sur la gaine de câble lui-même. Généralement, la gaine du câble est reliée au lampadaire. Un simple raccordement sur le lampadaire permet donc à l'utilisateur de détecter le réseau d’éclairage public rapidement et en toute sécurité sans avoir à faire appel à un technicien du réseau d’éclairage public.

Si le poteau d’éclairage est en béton, effectuez le raccordement du générateur sur la gaine du câble sauf si le câble est relié à la terre au niveau du cadre de la trappe d'inspection. Le raccordement sur la gaine du câble permet d’injecter le signal du générateur sur une longue distance permettant ainsi au récepteur de tracer les câbles alimentant le mobilier urbain, ainsi que les autres réseaux d’éclairage public.

AVERTISSEMENT ! Le connecteur de câble sous tension doit être utilisé par des opérateurs agréés uniquement ou autorisés à travailler sur des réseaux sous tension.

L'utilisation d'un lampadaire comme moyen d’injection du signal sur d'autres câbles électriques du même circuit électrique est possible. Le signal peut se révéler faible avec cette méthode car il va circuler sur l’ensemble de l’installation électrique reliée sur le même circuit. Avec le récepteur réglé sur une sensibilité élevée, il est souvent possible de localiser un câble, sur lequel il aurait été autrement difficile ou peu pratique d’injecter le signal du générateur.

Détermination de la bonne position pour la mise à la terre

Avec un raccordement direct, il est important d'avoir la meilleure mise à la terre possible pour le générateur. Une mise à la terre avec la résistance la plus faible permet d’obtenir un meilleur signal de sortie. S'il est impossible d'utiliser le piquet de terre, les exemples suivants sont une bonne alternative pour obtenir une mise à la terre :

  • Couvercles de regards en métal
  • Avaloirs en métal
  • Glissières en métal
  • Piquets de clôture en métal

Raccordements à double extrémité

Les conduites d'eau ou de gaz de gros diamètres sont parfois munies de joints isolants entre les tronçons et peuvent être difficiles à localiser avec un raccordement à simple extrémité. C'est pourquoi, lorsque que vous utilisez un retour à la terre avec raccordement à simple extrémité, les signaux peuvent souvent semer la confusion en revenant au générateur le long d'autres lignes. Le problème parfois survient lorsque les signaux de retour apparaissent plus forts que le signal circulant sur le réseau cible, généralement parce ce dernier est plus profonde que celui véhiculant le signal de retour, ou que le réseau véhiculant le signal de retour est meilleur conducteur que la ligne cible.

L'application d'un raccordement à double extrémité du générateur est une technique utile pour tracer et identifier de façon positive un réseau cible dans une situation telle qu'un site industriel fortement encombré, pourvu qu'il puisse y avoir des points d'accès à chaque extrémité.

Faire un raccordement à double extrémité

Raccordez le générateur à un point d'accès sur le réseau cible. La mise à la terre du générateur est reliée par un long câble à un autre point d'accès plus loin sur la ligne. Un circuit fermé est réalisé sans utiliser la terre pour le retour du signal. Le câble de terre doit être maintenu aussi loin que possible du tracé du réseau à localiser.

Cette méthode d'application du signal du générateur est parfaite pour l'identification positive d’un réseau cible. Lorsqu'un raccordement a été effectué sur deux points de la même ligne, le même niveau de courant doit être détectable sur toute sa longueur. Le niveau de signal sur l'écran du récepteur doit rester constant si la profondeur de la ligne ne change pas.

Réaliser des raccordements à double extrémité





 

 

 



Partager cet Article

Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0

Commentaires